fbpx

Dans le traitement et les manipulations d’images, l’action de supprimer les arrières-plans et décors est sans doute l’une des plus sollicitées. Pendant longtemps, il fallait, pour le faire, être un maître du graphisme et des logiciels associés. Puis les logiciels se sont améliorés. Sans nécessairement avoir le statut de maître, on pouvait néanmoins parvenir avec plus ou moins de réussite, à extraire un sujet du décor. Il fallait toutefois

  • avoir en sa possession le logiciel
  • avoir le temps et la patience d’effectuer la ou les manipulations

Il se pourrait bien que cela soit entrain de changer.

Détourage traditionnel

À une époque pas si lointaine, détourer une image nécessitait, en plus de détenir l’image, d’avoir un logiciel spécifique. Adobe PhotoShop, icône du graphisme par excellence et standard dans tout ce qui touche de près ou de loin à cet univers, est la référence absolue.

Seul (gros) souci, c’est qu’à moins d’être étudiant, de l’avoir déjà installé sur son poste de travail au bureau ou autre, cela peut vite revenir assez cher, malgré l’immense qualité qu’on va en retirer. Si l’on est un professionnel des conceptions graphiques, que l’on gagne notre argent avec, alors un tel investissement se justifie sans peine. Autrement, c’est parfois plus délicat.

Alors oui, on peut s’en remettre aux alternatives à Adobe Photoshop. Alternatives en termes de prix. Alternatives en termes de fonctionnalités.

En supposant que la barrière de l’acquisition du logiciel soit passée, il reste la barrière de l’acquisition de la méthode de détourage. Un des logiciels les plus aboutis en matière d’outils et d’aides au détourage est justement Photoshop. Les autres logiciels n’offrent pas nécessairement des résultats aussi nets, sans passer par le minutieux processus de détourage.

Si ce n’est pas si compliqué sur de petites images, le calvaire est total lorsque l’image est de haute résolution et en plus complexe au niveaux des décors.

Détourage artificiel et intelligent

Cette double problématique a peut-être trouvé un précurseur de solution. En effet, grâce à une intelligence artificielle qui se chargera d’analyser les images et deviner la différence entre les sujets centraux et le décor, certains services en ligne permettent de s’affranchir de ce qui jusqu’ici était une épine dans le pied :

  • pas besoin d’acheter ou installer de logiciel. C’est un service web. Tout ce qu’il faut pour y avoir accès, c’est posséder un ordinateur capable de se connecter à Internet. Pas besoin d’ordinateur hyper-méga-tera puissant. Pas besoin d’avoir à acheter une licence quelconque. Pas besoin de devoir installer quoique ce soit.
  • pas besoin d’attendre ou de patienter. Le processus est plutôt rapide, même sur des images assez denses. Quiconque a effectué plusieurs détourages de suite sait à quel point ce travail peut être contraignant et chronophage, surtout lorsqu’on veut allier excellence à performance. Ici, on téléverse l’image, on déclenche le processus, et on … n’attend presque pas. Quelques secondes à peine après, l’image détourée est prête à être récupérée.

remove.bg

Le service est disponible à l’adresse https://remove.bg
La plateforme est simple, directe et épurée. Rien d’extravagant, on sait aller à l’essentiel. Pour bénéficier du service, rien de plus simple :

  • se rendre, depuis un ordinateur connecté à Internet, à l’adresse de la plateforme : https://www.remove.bg
  • cliquer sur le bouton Select a photo
  • naviguer dans son système de fichiers, jusqu’à sélectionner la photo dont ont veut éliminer l’arrière-plan
  • après quelques secondes artificielles d’intelligence, on peut visualiser le résultat des courses : une image généralement parfaitement détourée
  • il ne reste plus qu’à la télécharger

Quel avenir pour ce service?

Ce service magnifique est gratuit. Au moment où ces lignes sont écrites, j’en ai vu d’autres sur Internet, mais aucune aussi convaincante que remove.bg

C’est inspirant de voir ce que artificiellement, on peut faire avec de intelligence. Encore plus intéressant, c’est le fait qu’ils offrent une API, en beta pour le moment. Cela ouvre la voie à toute sorte d’automatisations dans le futur.

Mais, en parlant de futur, que pouvons nous attendre de ce service? Va-t-il nous rendre dépendants, à coût de gratuité, pour un jour, nous asservir par une tarification quelconque? remove.bg est-il l’anti-chambre d’une application qui sera une sorte de Photoshop intelligent, pertinent et surpuissant?

L’avenir nous le montrera!