fbpx

Nous demeurons persuadés que le concept de système idéal n’existe pas. En effet, l’idéal, en bout de ligne, reste une notion subjective. Elle se rapportera donc souvent à celui ou celle qui en fait l’analyse. Par conséquent, ne sera idéal que le système capable, malgré ses forces, faiblesses et autres caractéristiques, de vous apporter un confort d’utilisation que vous ne pouvez trouver ailleurs.

Ce principe se vérifie également dans la MAO. Cependant, pour qu’un système soit viable dans la Musique Assistée par Ordinateur, il faudra bien qu’il remplisse quelques cases de base. Quelles sont celles-ci? Nous essayerons de voir ce qui, dans le paysage actuel, peut nous permettre d’y parvenir.

Construire ou Exploiter?

Deux approches peuvent se repousser ici : d’un côté, on peut opter pour la construction du système de nos rêves. Une fois le système de base installé et déployé, il nous restera à lui greffer les applications, paquets et matériels nécessaires pour en faire une station de travail de musique à part entière.

De l’autre côté, sachant que Linux, dans son écosystème, encourage la constitution de distributions spécifiques à un domaine d’affaire précis, il suffirait d’identifier la ou les distributions qui ont comme terrain de chasse la Musique Assistée par Ordinateur, puis d’en adopter une.

Notre démarche consistera donc à explorer ces deux voies afin de déterminer laquelle est potentiellement la plus bénéfique.

Les distributions spécialisées

Le monde des distributions est dynamique et plein de vie. Les distributions naissent et fleurissent, en pagaille. Ça fait plaisir à voir. Et mal à la tête aussi. Car finalement, il y a bien trop de choix. En bout de ligne, les efforts et ressources sont dispersées. Dans un univers où le niveau de contribution des bénévoles déterminera la destinée d’un projet, il apparaît normal qu’après un certain temps, plusieurs de ces projets commencent à souffrir de malnutrition et démontrent des signes évidents de problèmes de croissance. Au point de mourir, puis disparaître. Tel n’est pas le cas pour tout le monde, puisque certaines distributions parviennent à rester en vie, à grand coup de respirateur artificiel.

Pour la prise en compte des distributions spécialisées orientées MAO, nous n’avons tenu compte que des distributions qui semblaient encore vivantes, ou qui, par leur constitution, (nous) semblaient incontournables.

C’est ainsi que nous avons décidé d’en savoir plus sur :

  • AVLinux
  • KXStudio
  • Ubuntu Studio

Construire son système

Linux, de par sa polyvalence et sa flexibilité pourra aisément permettre de transformer la plupart des distributions classiques en chevalier vaillant prêt à conquérir toutes les mélodies connues et inconnues. Quelques conditions devront parfois être respectées pour que l’ensemble du processus soit concluent, mais rien de très critique, heureusement.

Restez connectés, afin de ne pas manquer notre prochaine escale.

Soka!