fbpx

Le commerce en général et le commerce électronique (e-commerce) en particulier ne sont pas toujours de longs fleuves tranquilles. Au contraire, nombreuses sont les entreprises qui meurent avant même d’avoir fait semblant de commencer.

Plusieurs personnes pourraient penser que la raison de ces échecs provient de la nature des technologies et des outils utilisés. C’est peut-être vrai dans certains cas, mais dans la grande majorité des autres, c’est une combinaison de manque de compréhension du marché, des clients, et d’une préparation non optimale.

Aujourd’hui, nous ne prétendons pas vous fournir la solution radicale à ces hécatombes. Nous allons plutôt vous présenter 12 étapes clés qui devraient vous aider à mieux outiller votre future boutique, surtout si celle-ci est basée sur le DropShipping.

1 – Être prêt à de nombreux sacrifices

Quel que soit le type d’entreprise, quelles que soient les technologies employées, il faudra assez probablement vous investir physiquement, mentalement, émotionnellement, parfois sur de longues périodes de temps. Les sacrifices seront nombreux et parfois intenses.

2 – Comprendre le principe et les enjeux du modèle d’affaires visé.

Si vous vous lancez dans un secteur juste parce que d’autres avant vous l’ont fait et ont semblé réussir, alors vous êtes un candidat idéal pour un échec fracassant. Il faudrait aller plus loin que cela et saisir pleinement toute la subtilité du modèle d’affaires.

3 – Définir les budgets de fonctionnement.

Vos démarches et la mise en place de votre entreprise vous prendra temps, argent et ressources diverses. À moins que vous soyez Crésus, vos ressources seront probablement limitées. Être conscient de ces limites vous fournira des balises ô combien utiles.

4 – Choisir ses outils.

La technologie a tellement évolué et les outils sont tellement nombreux qu’il vous est possible de réaliser pratiquement n’importe quel type de site avec chacun d’entre eux. Il sera surtout question de goût, d’affinité et de budget.

5 – Sélectionner la niche de fonctionnement.

Toutes les étapes sont importantes, mais celle-ci revêt une criticité particulière. En effet, c’est cette étape qui va déterminer le contexte et le contenu de votre boutique.

6 – Définir la structure du futur Site Web

Cela pourrait sembler évident. Mais dans les faits, ce n’est pas toujours vrai. Il est important de définir la structure de votre site web avant même d’acquérir le nom de domaine, avant le choix de vos thèmes et de vos extensions.

Pensez la structure comme vous le sentez. Mais certaines choses devraient faire toujours partie de votre site web

  • Accueil, la page d’accueil de votre site web, le résumé de tout votre contenu. Elle doit rester sobre, rapide, mais complète. Plusieurs personnes ne prendront pas le temps de parcourir et explorer tout votre contenu. Il serait donc pertinent d’y faire figurer au moins des aperçus des différentes sections de votre système
  • À Propos (ou À Notre Sujet), la page qui présente l’entreprise, sa philosophie, ses convictions, etc. Elle n’est pas absolument indispensable au lancement de votre site web, mais gagnerait à exister au fil du temps. Car à un moment donné, vos clients vont souhaiter en savoir plus sur vous ou votre compagnie.
  • Boutique (ou Produits), la page qui présentera vos différents produits. Tout ce dont elle a besoin, c’est d’exister. Il n’est pas indispensable qu’elle soit animée, technologique ou autre. Par contre elle doit être simple. rapide, claire. Votre fortune pourrait en dépendre :-). Si vous avez de nombreuses catégories de produits, pensez, pour faciliter la vie à vos utilisateurs, à inclure des sous-menus dans la navigation, sous Boutique.
  • Conditions Générales de Vente (ou d’utilisation). Sur le site web d’une boutique, c’est une page importante. Peu de gens iront la chercher. Bien peu encore prendront le temps de la lire ne serait-ce qu’en partie. Mais elle est comme les assurances : lorsque tout va bien, vous vous demandez pourquoi vous les avez. Mais si un jour les choses tournent mal, vous êtes bien heureux de les avoir contractés.
  • Foire aux Questions. C’est une bonne manière d’adresser, au sein d’une seule et même page, les questions habituelles que pourraient se poser vos clients. De plus, si vous n’aimez pas multiplier les efforts, alors cette page pourrait vous permettre de rassembler des informations qui auraient pu être dispersées dans des pages comme CGU/CGV, Politique de Confidentialité, Livraisons, Etc.
  • Journal. À moins que vous vendiez de la nourriture, la probabilité qu’un client achète plusieurs fois de suite des produits sur votre site reste assez faible. Pour ne pas perdre le contact avec vos clients chèrement acquis pourrait passer par un Journal (blogue) au sein duquel vous publierez des articles relatifs à vos produits, à l’industrie relative à votre niche, à l’actualité, etc. Si vos articles sont fréquents et pertinents, il est même possible que vous gagniez par là quelques clients pour votre boutique.
  • Contact. Cette page sera l’une des interfaces privilégiées entre vous et vos clients.

7 – Préparer les contenus

Cette étape, qui elle aussi est souvent sous-estimée, peut parfois engager beaucoup de temps et amener de nombreuses distractions. Quand on pense à son entreprise, à son site web, on a tendance à penser que les mots, pour les décrire, arriveront aisément. Mais d lors qu’on décide de se livrer à l’exercice, cela s’avère moins simple que prévu. Et les délais font leur entrée. Idem pour les média (images, vidéos). C’est une chose d’avoir des centaines d’images dans un disque dur. Mais quand arrive le moment de les utiliser, vous allez devoir

  • les explorer afin d’en sélectionner les meilleures
  • les optimiser, car brutes, elles sont parfois trop lourdes pour être utilisées telles quelles sur un site web
  • les harmoniser pour vous assurer d’avoir un site web cohérent. Il faudra donc parfois choisir des images aux mêmes orientations, avec des éclairages similaires, etc.
  • les nommer correctement
  • etc.

Toutes ces petites tâches, prises individuellement, ne coûtent pas très cher. Mais si ce sont de nombreuses images qu’il vous faut gérer, vous voyez vite votre temps s’envoler.

Or un contenu soigneusement sélectionné, mis en forme et optimisé, peut, à lui tout seul, faire une énorme différence et un impact majeur sur votre public cible.

8 – Créer les comptes appropriés

La création d’une boutique en ligne utilise de nombreux services autour du site web. C’est par exemple le cas de/du

  • Portail de Paiement en ligne, tel que Stripe, Paypal
  • Outil d’import de produits depuis Ali Express, tel que Ezusy
  • Services d’envoi de lettres de nouvelles, tel que MailChimp
  • Etc.

9 – Marquer le territoire de la boutique

Un tournant important s’amorce avec cette étape, puisqu’il s’agit ici de définir l’identité, les caractéristiques visibles de votre boutique.

C’est donc ici que vous achèterez ou mettrez en place

  • le nom de domaine
  • l’hébergement (type et fournisseur)
  • le certificat SSL
  • Etc.

10 – Procéder à la création du Site Web

La mise en place du site web peut donc commencer. Les étapes dépendront de la plateforme choisie. Mais si vous avez opté pour WordPress, alors les étapes pourront être

  • l’installation et la configuration de WordPress
  • l’installation et la configuration du thème
  • l’installation et la configuration des extensions
  • la création des pages et des articles
  • le paramétrage de WooCommerce
  • l’importation et l’ajustement des produits depuis Ali Express
  • l’assurance qualité et les différents tests

11 – Mettre son Site Web sur la Toile

Votre Site Web est prêt. Mais si personne n’est au courant de votre site, alors tout ce que vous avez fourni comme efforts ne servira à rien. Il est donc important de mettre l’accent sur la promotion, afin de placer votre boutique sur la Toile :

  • Évaluez, et décidez si vous misez sur un référencement organique ou publicitaire
  • Identifiez vos clients (où ils vivent, ce qu’ils font, ce qu’ils aiment, etc.)

En fonction des résultats obtenus, vous serez en mesure d’établir une stratégie efficace.

12 – Patienter – Observer – Comprendre

Prenez le temps d’évaluer les actions que vous avez posées. Posez-vous quelques questions comme par exemple :

  • qu’est ce qui marche?
  • qu’est-ce qui ne marche pas?
  • quand est-ce que l’engouement de clients baisse?
  • à quel moment dois-je arrêter les frais d’une campagne publicitaire payante?
  • quid du renouvellement de contenus?
  • etc.

Retrouvez ce contenu enrichi de commentaires en vidéo